Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog du Val d'Ouve

40 motos pour un rallye au château de Saint-Sauveur-le-Vicomte

Pique-nique au château de Sotteville (Photo : Paul Davy, FFMC 50)

Pique-nique au château de Sotteville (Photo : Paul Davy, FFMC 50)

Le dimanche 26 juin,  dans la basse cour du Château de Saint-Sauveur-le-Vicomte, une quarantaine de machines étaient rassemblées dès 9h, dont trois " 3 roues "  (2 side-cars et un trike). C'était la première édition du "Rallye Touristique" de la « Fédération Française des Motards en Colère » (FFMC 50). Trente de ces machines appartenaient aux participants, parfois avec un passager. Les dix autres étaient aux mains des motards de la FFMC 50, équipés de chasubles oranges ou jaunes et en charge du bon déroulement de l'animation. Leur mission : contrôler les passages des participants, recueillir les réponses lors des arrêts,  pour certains jouer « les chiens de berger » tout au long du parcours afin de s’assurer de l’absence d’incident et qu’aucun équipage ne se trouvait égaré en dehors du parcours déterminé.

Qu'est-ce qu'un "Rallye touristique" ? -

A la différence d’une « balade moto », qui consiste pour un groupe à parcourir un circuit déterminé derrière un « ouvreur », un Rallye à vocation touristique implique un déplacement solitaire ou en petits groupes, au long d’un itinéraire que l’on découvre au fur et à mesure, au moyens d’indices. De place en place, des arrêts sont prévus pour résoudre des énigmes, répondre à des questions se rapportant à l’histoire, la géographie, les anecdotes ou légendes d’un lieu, d’un édifice, d’un monument ou d’un personnage. À d’autres endroits, il s’agit de recueillir des objets ou prendre des photos comme preuve de son passage.

Découvrons la FFMC -

La FFMC (« Fédération Française des Motards en Colère ») est bien connue par sa mission de défense des droits des motards et de promotion de l’utilisation des 2 et 3 roues motorisés. Mais elle œuvre aussi en matière d’éducation à la Sécurité Routière des adolescents et concourt à la formation continue des motards (« Reprises de guidon »). Elle a aussi pour vocation d’agir pour faciliter et promouvoir le recours aux 2 et 3 roues motorisés comme outil de mobilité et de loisir. A ce titre, des balades moto sont régulièrement proposées aux adhérents et ouvertes à l’ensemble des motards. C’est dans cet esprit que l’idée d’organiser une variante de ces balades, sous forme d’un rallye Touristique, a été initiée en début d’année par le Bureau de la FFMC 50.

Le parcours -

Le tracé du matin, long de 75 km, passait par Sortosville, Barneville-Carteret, les Pieux, Siouville pour s’achever dans la cour d’honneur du Château de Sotteville, aimablement mise à disposition de l’organisation par les propriétaires des lieux. Après un déjeuner sur l’herbe, au soleil ou à l’ombre des bâtiments selon les goûts de chacun, un moment a été consacré à la découverte du parc arboré et du plan d’eau peuplé de nombreux canards et à la résolution des énigmes propres au château lui-même.

Il était alors temps de reprendre la route pour le parcours de l’après-midi, équivalent en terme de distance (70 km), et qui dirigeait les participants vers les difficultés de La Hague (Biville, Vauville, Herqueville, Jobourg…). A partir de 17 h les premiers retours s’effectuaient au Château de Sotteville où des boissons et biscuits étaient à disposition des participants en attendant le résultat du dépouillement des questionnaires de l’après-midi et leur compilation avec ceux du matin afin de déterminer le classement des 30 équipages en lice.

Et le gagnant est ... -

Comme c’était le cas dans une émission TV célèbre mettant en scène des enfants : « Tout le monde a gagné ! ». En fait, même si un classement a été établi en toute rigueur, permettant d’attribuer aux scores les plus élevés quelques lots spécifiques, chaque équipage participant a reçu un lot composé de petits cadeaux.

Il ne restait plus alors pour conclure la journée qu’à remercier chaleureusement les propriétaires du Château pour leur accueil sympathique et leur disponibilité, l’ensemble des participants pour leur bonne humeur et leur constance à jouer le jeu tout au long de la journée et la petite équipe organisatrice qui a tenu à bout de bras ce projet depuis son origine.

Source :

Paul Davy pour la FFMC 50

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article