Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog du Val d'Ouve

Stéphane Travert "remet le Poireau" à Norbert Doguet.

Au 3ème rang, Norbert Doguet, entre son épouse et Stéphane Travert, était également accompagné de son fils (à gauche). À droite de la photo : Françoise Lerossignol et Louis Olivier  (Photo : D. Olivier-Lamesle)
Au 3ème rang, Norbert Doguet, entre son épouse et Stéphane Travert, était également accompagné de son fils (à gauche). À droite de la photo : Françoise Lerossignol et Louis Olivier  (Photo : D. Olivier-Lamesle)

Au 3ème rang, Norbert Doguet, entre son épouse et Stéphane Travert, était également accompagné de son fils (à gauche). À droite de la photo : Françoise Lerossignol et Louis Olivier (Photo : D. Olivier-Lamesle)

Jeudi 30 juin, à Sainte-Colombe, en présence d'élus et d'amis de Norbert Doguet, celui-ci a été promu Officier de l'Ordre du Mérite Agricole par Stéphane Travert, Député et ancien Ministre de l'agriculture. "Cet ordre récompense toutes celles et ceux qui se sont investis dans le monde agricole et rural en y apportant leur capacité de travail, d’invention, d’organisation, de rigueur et de passion", a rappelé le Ministre. Stéphane Travert, au terme de son discours, a donc prononcé la formule traditionnelle : « Norbert DOGUET, au nom du ministre de l’agriculture et de l’alimentation et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, Nous vous faisons OFFICIER de l’Ordre du mérite agricole » . Cette cérémonie était l'occasion de revenir sur le parcours et les nombreuses activités et responsabilités de N. Doguet dans le domaine agricole.

Le parcours précoce d'un passionné -

C'est d'autant plus un long parcours qu'il a commencé très tôt comme l'a souligné le discours de Stéphane Travert : "c’est à 9 ans seulement, par l’acquisition d’un premier troupeau de chèvres que vous découvrez votre goût pour l’élevage. Une passion qui ne vous quittera plus."

Le souci de se former -

Après avoir intégré l'exploitation familiale, N. Doguet n'a pas délaissé sa formation. En 1977, il s'inscrit au Brevet professionnel agricole adulte à l'IREO de Condé-sur-Vire. C'est peu à peu une expertise qui se construit et qui lui permet d'être reconnu "par le syndicat des Jeunes Agriculteur qui dès 1982 (lui) confie la charge d’administrateur pour représenter le canton de Saint-Sauveur le Vicomte au niveau départemental."

Nouvelle étape dans ce registre de la formation personnelle en septembre 1982 : "résolument convaincu qu’une solide formation est un atout indispensable pour un chef d’exploitation, vous prenez des cours par correspondance pour un BTSA, sans le BAC mais directement à l’appui de votre BPA ! "

De nombreuses réalisations sur la ferme -

Stabulation libre pour 40 vaches laitières, agrandissement des parcelles, souci de sélection génétique, drainage des terres, achat d'une ensileuse deux rangs ... tous ces équipements permettront de dégager des revenus supplémentaires sur l'exploitation.

De formé à formateur -

Acquérir une expertise, c'est bien, la partager c'est mieux : "votre sens du collectif vous pousse à partager votre expertise en devenant formateur au Centre de Formation Pour Adultes à l’Abbaye de Montebourg en qualité de double-actif." Et, en si bon chemin, N. Doguet devient Responsable de formations en 1990. En 1994, il accède  à la direction du Centre de formations, lui donnant aussi une dimension internationale grâce à des partenariats avec l'Institut de Coopération Sociale Internationale. De nombreux autres engagements et missions seraient à signaler dans cette longue et riche carrière.

Écrivain et paysan -

Ce serait oublier une rubrique majeure que de ne pas citer la place de l'écriture : "Auteur de deux romans sur le monde agricole, c’est tout naturellement que vous serez élu Administrateur de l’Association des Écrivains et Artistes Paysans dès 1997 puis Vice-Président depuis 2002 (...) Votre dernier ouvrage : « Pour l’Amour de la Terre et la Dignité des hommes » est une réflexion sur les dérèglements que subit notre planète."

Vers le tourisme vert -

C'est une nouvelle étape qui commence en 2006 avec la création de 10 gîtes ruraux avec piscine et une salle d'animation, alimentés par des panneaux photovoltaïques pour une production d'énergie verte.

Salué aussi par Louis Olivier au nom de l'association AMOMA et par un courrier de Jacqueline Bélineau, présidente de "Écrivains et artistes paysans", N. Doguet a ensuite invité l'assistance à partager un temps convivial dans la Salle communale.

*** Les parties en gras citent le discours  prononcé par Stéphane Travert pendant la cérémonie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article